Articles

Le modèle de la sémiose (Vermersch, 2012) et le savoir-enseigner en formation à distance à l’université: traiter les données (1)

Ce billet est le premier d’une série de trois sur les étapes méthodologiques du processus de sémiose tel que proposé par Vermersch (2012).

Le modèle de la sémiose (Vermersch, 2012) contribue à la compréhension du savoir-enseigner en formation à distance à l'université. Pour Vermersch (2012), «(…) la sémiose naît de la distinction et de la mise en relation entre un objet, une chose à laquelle on peut se référer, donc un référent, et son représentant, pour un sujet» (p. 333). Dans ce processus, le concept de reprise,organisé autour de l’apparition du couple référent (vécu de référence) /représentant, permet d’investiguer les créations de sens (Vermersch, 2012). L’analyse de l’entretien d'explicitation de Noémie sur la planification d’un cours en formation à distance à l’université illustre la transformation des verbalisations aux différentes étapes du traitement des données.

1. Constitution de la première unité sémique
La constitution de la première unité sémique ou la création d’…

Savoir-enseigner en formation à distance à l'université et les grands enjeux du XXIe siècle

Voici le PowerPoint de la communication sur ce sujet, présentée à la Rencontre des partenaires FADIO (12 octobre 2017).

Communication au REFAD en mai 2017

Image

Le développement en réseau de programmes de cycles supérieurs

Image

Repenser le savoir-enseigner

Image
Un article de UQAR-Info.

La complexité du savoir-enseigner en formation à distance à l’université

Depuis le début des années 1990, des chercheurs soulèvent la question dela complexité de la pratique enseignante aux divers ordres d’enseignement (Gauthier et Tardif, 2004; OCDE, 2010;Shulman, 1987; Tardif et Lessard, 2000, 2004; UNESCO, 2014, 2015) incluant l’université (Endrizzi, 2011;Rege Colet, 2010; Rege Colet et Romainville,2006;Saroyan et Frenay, 2010). L’UNESCO (2009) fait valoir le rôle majeur de l’enseignement supérieur dans la préparation de diplômés détenteurs de nouvelles qualifications incluant un vaste répertoire de connaissances et de compétences afin de faire face à un monde plus complexe et interdépendant. La pratique enseignante à l’université se caractérise par le statut particulier et la transformation des savoirs à enseigner (Rege Colet et Berthiaume, 2009).Aucune qualification professionnelle préalable et propre à la pratique de l’enseignement universitaire n’est obligatoire, ce qui accentue le déséquilibre entre les savoirs disciplinaires et pédagogiques. Pourt…

Notre intention de recherche

Notre intention de recherche traduit d’abord une préoccupation épistémologique : quoi apprendre à l’université au XXIe siècle ? Elle traduit aussi une préoccupation méthodologique : comment enseigner à l’université au XXIe siècle ? Elle repose sur le postulat que tout système éducatif ne vaut que ce que valent ses enseignants (UNESCO, 2014). Elle suppose la nécessité de considérer de manière équilibrée ces différents savoirs : descriptif (les faits), procédural (le comment), explicatif (le pourquoi) et comportemental (le vivre-ensemble). Alors que les trois premiers savoirs caractérisent la production et la diffusion actuelles du savoir universitaire, le quatrième, associé de manière générique au vivre-ensemble, doit être davantage considéré, cela afin de nous accomplir comme individus en interaction constante avec les autres, en société et au travail; afin de construire une société plus juste et plus prospère; afin de répondre aux défis mondiaux qui commandent désormais une posture t…